Conseillère Conjugale Et Familiale

Ecrit avec amour par Michelle Van Den Berghe

Faites Comme Ces 1478 Couples Déjà Réconciliés Téléchargez Ce Rapport GRATUIT Cliquez ici

La vie en couple ne saurait s’articuler au-delà des conflits. Ceux-ci sont inévitables dans un milieu où au moins deux personnes aux identités propres, se côtoient régulièrement.

Cette unicité des identités est un facteur de crise potentiel, car chacun voudra affirmer son identité le plus souvent, au détriment de celle de l’autre ou des autres. Le philosophe Fichte ne croyait pas si bien dire lorsqu’il affirmait que « le moi se pose en s’opposant à autrui ». Cela traduit le caractère inévitable du conflit dans les relations humaines.

Dans un couple, le conflit est exacerbé par l’attitude adoptée par chacun des protagonistes en présence. Les deux conjoints ont tendance à vouloir prendre le pas sur l’autre en se cristallisant chacun dans sa position. Personne ne veut admettre ses torts et cherche à faire entendre raison à l’autre.

Convaincu d’être dans leurs droits, ils se radicalisent dans leurs positions et refusent catégoriquement les arguments de l’autre. Ils se disent en eux-mêmes : « c’est à l’autre qu’il appartient d’adhérer à ma position et non l’inverse ». Cette situation qui contribue davantage à enfoncer le couteau dans la plaie, montre bien l’existence d’une difficulté couple. Une difficulté qui nécessite l’intervention d’une tierce personne : la conseillère conjugale et familiale.

 

Conseillère Conjugale Et Familiale : Une Interlocutrice Privilégiée Des Couples En Difficulté

Le conflit dans un couple est l’occasion pour les deux amants de s’entretenir dans l’optique de crever l’abcès qui gangrène la relation. Pour ce faire, chacun doit exposer ses prétentions, ses attentes et les raisons de son inconfort dans la relation. Cet exercice doit être fait sans qu’aucun heurt de la sensibilité de l’autre ne soit effectué.

Le doigt accusateur qui le désigne comme étant le véritable responsable de cette situation, doit donc être mis à l’écart. L’exercice dont il est question ici ne sera réussi que s’il est empreint d’empathie, une intuition qui permet de s’approprier les émotions de l’autre, de se mettre dans sa peau afin de savoir exactement ce qu’il ou elle ressent.

Par conséquent, c’est à un sens élevé de finesse que les deux amants sont conviés dans le cadre de la gestion de la crise qui secoue les racines de leur union.

Une finesse qui n’est pas facile à mettre en place lorsqu’on est dominé par les émotions négatives à l’instar de la colère. C’est pourquoi, l’intervention d’un tiers est une nécessité incontestable.

Parfois, certains conjoints trouvent qu’il est inutile de faire étalage des problèmes qui minent leurs couples. Ils estiment que la vie maritale s’étant construite par le truchement de deux personnes, c’est également à celles-ci qu’il appartient de régler les différends qui surviennent. Les autres n’ont pas à s’en mêler. Ce raisonnement est vrai dans un sens, mais maladroit dans un autre.

En réalité, parler de ses problèmes conjugaux aux autres, ne constitue en rien un problème. La véritable bavure se situe au niveau de la personne à qui s’adresser. Dans ce sens, tous les interlocuteurs ne sont pas les bienvenus. Il est courant d’épandre son courroux vis-à-vis de son conjoint dans les causeries entre amis ou entre parents.

Assurément, rien de constructif ne peut découler d’une telle pratique. Les personnes à qui vous vous adressez dans ce cas ne sauraient être vos interlocuteurs privilégiés, encore moins de bons médiateurs entre vous et votre partenaire.

Elles sont enclines à s’ériger en avocats défenseurs complètement rompus soit à votre cause, soit à celle de votre amant en fonction des liens d’affinité entretenues avec elles.

Il sera alors difficile d’accorder du crédit à leurs jugements manquant le plus souvent d’objectivité. Le véritable médiateur est une personne neutre, impartiale, inconnue des deux protagonistes et formée pour dénuder, analyser et résoudre la crise dans le couple. En clair, il s’agit de la conseillère conjugale et familiale.

Conseillère Conjugale Et Familiale Et Le Dénouement Des Situations Conflictuelles Dans Le Couple

Le rôle de cette spécialiste des crises en couple est de rétablir le dialogue rompu entre les deux membres de la relation conjugale. Il s’agit pour elle, d’orienter la confrontation entre l’époux et sa femme, dans un sens où aucun des deux ne se sentira atteint dans son amour-propre. L’objectif de cette confrontation n’est pas l’éloignement, mais le rapprochement des conjoints au travers d’un dialogue constructif, un facteur déterminant de l’harmonie en couple.

Ceci est un article titré Conseillère Conjugale Et Familiale

Auteur : Michelle Van Den Berghe

Suivre

Au sujet de l’auteur

Ayant de nombreuses années d'expérience en tant qu'auteur et coach de le reconquête - aux Pays-Bas et en France - Michelle van den Berghe a su aider de nombreuses personnes dans leur reconquête amoureuse grâce à ses conseils ciblés pour chaque situation. En dehors de son travail en tant que coach Michelle est auteur des livres portant sur les problèmes relationnels et elle a conçu son unique programme de coaching en ligne accessible à toute personne désirant savoir comment récupérer son ex