Conflit Couple

Ecrit avec amour par Michelle Van Den Berghe

Faites Comme Ces 1478 Couples Déjà Réconciliés Téléchargez Ce Rapport GRATUIT Cliquez ici

L’imagerie populaire a toujours considéré le conflit couple, comme un fait essentiellement blâmable. Il encense le cliché du couple sans problèmes, vivant continuellement de façon paisible, même si en réalité, les différends qui opposent les conjoints, sont voilés et ne s’expriment pas de façon éclatante. C’est ce couple qui est qualifié d’harmonieux. Il a d’office gagné le pari de la longévité.

Dès qu’un conflit couple se présente, son avenir devient orageux. Les conjoints sont eux-mêmes les premiers à croire qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Le doute commence alors à s’installer, emportant avec lui, son lot de désagréments. Ce doute convainc les partenaires que la séparation est la seule issue du conflit couple qu’ils connaissent.

Mus par l’élan colérique occasionné par les crises qui s’enchainent, ils ont tendance à s’empresser de rompre la relation amoureuse ou à divorcer, sans passer une décision aussi lourde de conséquences, au crible d’une analyse profonde sous le prisme de la raison et surtout, du sentiment amoureux qui est peut-être encore endormi dans leurs cœurs de façon inconsciente.

Le conflit couple ne devrait pourtant pas conduire à une décision aussi hâtive et radicale, car il risque d’engendrer des regrets amères par la suite. Les psychologues et les sociologues, ont d’ailleurs montré que les points de friction sont indissociables de toute relation humaine.

Ils représentent l’huile dont leur moteur a besoin pour parfaire son fonctionnement. En réalité, ils construisent plus qu’ils ne déconstruisent les relations entre les hommes. Le couple, qui met en mouvement, l’une des relations humaines les plus fondamentales, a besoin du conflit couple pour sceller l’épanouissement et la bonne intelligence entre ses membres. Sa capacité à participer à leur développement humain, est sans faille.

Dès lors, loin de jeter l’opprobre sur le conflit couple, en tant que principal facteur de dissolution des relations conjugales, l’imagerie populaire ferait mieux de le considérer à sa juste valeur. Plutôt que de le voir comme le signe de la décrépitude du couple, il vaudrait mieux en tirer profit en mettant en exergue son sens véritable, son côté positif. A ce propos, un détour vers le premier sous-titre d’un précédent article, est nécessaire : « la mise à l’écart des différences entre conjoints, pour justifier un couple en crise ».

Le conflit couple, la marque du dynamisme de la relation amoureuse

conflit coupleUn véritable couple n’est pas un état, mais un combat. Le conflit couple matérialise bien cette lutte perpétuelle qui doit être celle des conjoints. Un couple statique est en voie de disparition. Son avenir est précaire, car l’homme et la femme qui le composent, sont chacun des êtres humains à part entière, avec leurs qualités, leurs défauts, leurs personnalités et leurs façons propres de concevoir les choses.

Chacun d’eux a une singularité qu’ils tiennent à conserver jalousement. Les conjoints ne sont donc pas des êtres dupliqués, ils conservent leurs unicités malgré leur insertion dans le couple. Sur la base de cette analyse, ils ne peuvent pas être toujours d’accord sur tout, en tout état de cause. Le conflit couple est inévitable.

Il montre que les conjoints restent des êtres différents, mais limités. Pourtant, la meilleure complémentarité, est celle qui se fait dans la différence. C’est pourquoi, conscients de leurs différences, ils se sont engagés dans la relation conjugale, pour se compléter réciproquement. Chacun d’eux, est appelé à combler ses lacunes à travers les qualités de l’autre. Le conflit couple est le moment privilégié pendant lequel, se manifeste cette opposition réconciliatrice. C’est là que se trouve tout son intérêt. Un couple vivant ne saurait s’en départir.

Le conflit couple, la marque de l’identité de chacun des conjoints

A travers le conflit couple, chaque conjoint découvre qu’il est un être humain ayant ses propres particularités qu’il convient d’affirmer, au lieu de ployer sous le joug d’une domination qui n’a pour effet que d’aliéner l’âme. L’opposition est le meilleur moyen de prendre conscience de soi-même et de se découvrir comme une personne unique. Contrairement aux apparences, l’ambiance du couple vivant sous le prisme d’un consensus total, est bien plus insupportable que celle du couple où les affrontements sont récurrents, mais pas extrêmes.

Le conflit couple à travers lequel les conjoints se découvrent eux-mêmes, leur fait aussi prendre conscience que leurs points de vues ne sont pas toujours corrects. Ils peuvent se tromper dans leur manière de concevoir les choses. Dès lors, la porte du dialogue est ouverte. Un conjoint qui accepte de dialoguer, reconnait qu’il est :

  • un être limité
  • un être ayant besoin d’être constamment éclairé
  • un être prêt à s’améliorer
  • un être qui ne possède pas la connaissance absolue
  • un être humble qui sait que l’autre peut le faire grandir
  • un être qui refuse d’asservir l’autre

Tout cela n’est possible qu’au travers du conflit couple.

Ceci est un article titré Conflit Couple
Auteur : Michelle Van Den Berghe

Suivre

Au sujet de l’auteur

Ayant de nombreuses années d'expérience en tant qu'auteur et coach de le reconquête - aux Pays-Bas et en France - Michelle van den Berghe a su aider de nombreuses personnes dans leur reconquête amoureuse grâce à ses conseils ciblés pour chaque situation. En dehors de son travail en tant que coach Michelle est auteur des livres portant sur les problèmes relationnels et elle a conçu son unique programme de coaching en ligne accessible à toute personne désirant savoir comment récupérer son ex